Forêts tempérées

Forêt décidue de l’Est. Photo: Nicholas A. Tonelli.

Des forêts variées favorisent la diversité des oiseaux

Temperate forests graph-french

Les forêts tempérées de l’Amérique du Nord comprennent les forêts d’érables de la Nouvelle Angleterre et les imposantes forêts anciennes du nord ouest du Pacifique. Dans l’Est, il y a plus de forêts aujourd’hui qu’il n’y en avait il y a 100 ans, mais malgré tout, les peuplements forestiers n’ont pas la diversité de jeunes arbres et de vieux arbres qui composent l’habitat idéal des oiseaux. Dans l’Ouest, le feu est un élément clé influant sur les forêts et sur l’habitat des oiseaux, du Canada au Mexique.

État: Tendances favorables accompagnées de certaines préoccupations

Sur les 144 espèces d’oiseaux des forêts tempérées de l’Est et de l’Ouest, 30 figurent sur la Liste de surveillance. Environ la moitié des oiseaux qui se reproduisent dans les forêts tempérées de l’est des États-Unis et du Canada hivernent dans les forêts tropicales d’arbres à feuillage persistant du Mexique. Certaines espèces, comme la Grive des bois, sont en déclin rapide.

Quatre vingts pour cent des oiseaux des forêts tempérées de l’Ouest hivernent dans les forêts de l’ouest du Mexique. Aux deux extrémités de leur cycle de vie, ces oiseaux, comme le Piranga à tête rouge, vivent dans des forêts qui ont besoin d’incendies pour se maintenir. Par le passé, des incendies naturels étaient allumés par la foudre et par les Autochtones. De nos jours, il incombe aux gestionnaires des terres d’utiliser les incendies pour maintenir ces forêts en santé et résistantes aux ravageurs et au changement climatique.

LL'abondance relative de la Grive des bois dans toute sa gamme annuelle. Cliquez pour voir une version animée de cette carte.
LL'abondance relative de Piranga à tête rouge dans toute sa gamme annuelle. Cliquez pour voir une version animée de cette carte.

Mettre nos succès à profit: Adopter des pratiques exemplaires communes aux trois pays

Le programme Quercus and Aves (chênes et oiseaux) accorde la priorité au rétablissement des forêts de chênes le long de la côte du Pacifique de l’Amérique du Nord. Les partenariats régionaux établis dans le cadre du programme Quercus and Aves ont permis de rétablir l’habitat des forêts de chênes à plus de 20 endroits en Oregon, dans l’État de Washington et en Colombie-Britannique. Au Mexique, une alliance régionale relative aux pins et aux chênes a permis de rétablir l’habitat sur plus d’un million d’hectares dans les États méridionaux du Chiapas, d’Oaxaca et de Guerrero, ainsi que plus au sud, au Guatemala et au Honduras.

Intervenir: Les forêts ont besoin d’une gestion de qualité

Prescribed fire in oak woodlands.Le programme Quercus and Aves et le réseau Klamath Siskiyou Oak ont établi un partenariat de brûlages dirigés dans les forêts de chêne de l’Oregon et du nord de la Californie. Photo: Lomakatski Restoration Project.

Il est possible de gérer les forêts tempérées de notre continent de manière à atteindre les objectifs de conservation tout en contribuant aux économies locales.